VOYAGE AU BOUT DE TA PEINE...

Publié le 27 Août 2020

VOYAGE AU BOUT DE TA PEINE...

Voyage au bout de ta peine… (Reprise)

 

Si ta vie se déchire,

Si tes joies se consument,

O je t’en prie, ne quitte’ pas l’espoir !

Attends… ne pleure’ pas,

Ne pleure’ plus !

Demain revient bientôt qui séche’ra tes larmes,

Qui efface’ra ton amertume’… Demain revient déjà

Comme un astre radieux sur l’horizon des peines ;

Un chemin de promesse au seuil de l’avenir…

Et ne crains pas ce feu

Dont l’ambre vient parer les berges de la nuit…

Écoute’ ! le vent s’apaise’ là, sur les toits :

Le sommeil va tomber…

Tout douce’ment,

Comme un voile…

Écoute… O le bruisse’ment de tes rêves…

Un frisson d’organdi qui gonfle tes paupières’ humides

Laissant des perles’ à ton regard

Et quelques embruns sur ta joue.

Tu sais… les étoiles’ sont fidèles !

Elles’ te diront ce monde, au loin,

Qui n’a pas de frontières ;

Cet espace infini

Infiniment perdu dans tes nuits de saphir

Où le temps s’émerveille,

Où la neige céleste’ bat l’écume’ du silence

Quand le flot des pensées lentement s’abandonne

A des torrents de liberté !

Et tu verras les pluies de nacre,

Les bouquets d’allégresse’, de passion, de beauté

Sur un champ vaporeux que la chance illumine

Au bout du firmament…

Ces myriades de flammes’ empliront ton visage,

Épouse’ront ton cœur,

Où l’ineffable instant versera quelques braises

Comme un vivant diadème au-delà des ténèbres…

Puis viendra le baiser sublime

Et l’étreinte éperdue de l’aube…

Ton sourire ébloui,

Cristallin,

Frôle’ra ses miroirs diaphanes,

Éthérés comme un songe,

Comme un premier matin d’ivresse au fond des nues limpides

Irradiées de soleil.

Alors ne pleure’ pas…

Reste, il viendra bientôt ;

Ne pleure’ plus, ô petite âme !

Retiens le ciel, car il viendra te dire

Que ce feu brûle’ra toujours ;

Que la joie brûle’ra pour toi,

Encore !

Encore !

 

Comme au premier pas de ta vie.

 

Autre blog : http://jean-pierre-aimer.blogspot.fr/ 

VOYAGE AU BOUT DE TA PEINE...

Rédigé par Jean-Pierre B

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article